Transformer ses problèmes en opportunités

Soudain, alors que vous êtes lancé dans un projet ou que vous avez envie d’initier une nouvelle action dans votre vie personnelle ou professionnelle par ailleurs, vous voilà face à un problème.

Soudain, ce souci devient une montagne gigantesque. Votre réflexe serait d’avoir un sentiment de panique, n’est-ce pas, de stress ? Vous vous écriez « Comment vais-je faire ? » Mais ce n’est pas possible ! »

Une réaction instinctive, certes mais qui peut être maitrisée.

Comment ? En transformant votre problème en opportunité.

Les premiers réflexes à adopter

La première chose à faire est d’apprendre à prendre du recul. Si vous en avez la possibilité, essayez de ne pas réagir à chaud car ce sont vos émotions qui parlent pour vous.

Pour réussir ce tour de force, tentez de vous concentrer sur tout autre chose durant un instant, si possible un sujet qui n’a rien à voir et qui va vous procurer un certain plaisir. En vous focalisant sur une passion, sur un hobby ou sur un projet, vous faites le vide dans votre tête.

 

Ensuite, laissez reposer le « problème » durant toute une nuit. On dit bien que « la nuit porte conseil » et c’est souvent le cas.

 

Même si votre cerveau va continuer à travailler pour vous durant la nuit, votre esprit va prendre du recul et il est fort possible que vous ayez de nouvelles idées ou un nouvel angle pour considérer votre problème.

Un autre réflexe est de parler le plus rapidement possible de votre problème à quelqu’un, à vos proches, à vos collègues ou amis. Parlez-en à des personnes qui connaissent un peu le sujet tout de même mais aussi à des personnes qui n’ont pas attrait à ce qui vous touche actuellement.

Grâce à leurs regards extérieurs, à leurs mots, ils apporteront quelque chose d’inédit auquel vous n’auriez peut être pas pensé.

Créer l’opportunité

 

Pour transformer votre problème en opportunité, il le considérer sous tous les angles possibles. La façon dont vous vous focalisez une chose façonne votre pensée.

Voir un problème sous un autre angle permet de faire travailler votre imagination, votre créativité. Cela permet de libérer des hormones de bien-être parce que vous êtes en action, vous construisez quelque chose.

Fiez-vous à votre imagination si cela vous semble intéressant.

 

Comparez votre problème à d’autres que vous avez pu rencontrés dans le passé et si cela s’avère différent, peut-être avez-vous déjà usé de pistes communes pour vous aider et surmonter cet obstacle ?

 

L’important est toujours de penser et de réfléchir plus loin que votre propre personne. Vous ne devez pas prendre les événements personnellement. Ce n’est pas pour autant se déresponsabiliser, rappelons-le.

Mais il faut comprendre que ce problème survient aussi à d’autres, que vous n’êtes pas seul dans cette galère et qu’il existe nécessairement une autre façon de voir les choses.

 

Il ne tient véritablement à nous de transformer les choses et d’être plus heureux.

 

Chacun de nous avons la possibilité, à chaque instant, de décider si nous voyons un problème ou une opportunité de faire autrement, de nous améliorer, d’innover.