Astuces pour mettre en place des habitudes positives

Il est dans la nature humaine de considérer plus souvent le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein.

Dès qu’il nous arrive un évènement qui nous contrarie ou auquel nous ne sommes pas préparés, notre cerveau nous envoie des informations dans le but de « nous protéger ».

C’est un réflexe reptilien, une sorte de mode de survie qui s’enclenche malgré nous.

Pourtant, notre cerveau, qui est un muscle comme nous en avons tant, peut lui aussi être entrainé. En développant des pensées et des habitudes positives, vous transformez votre façon de voir le monde.

Recenser vos habitudes

Comme une première étape à votre introspection, vous devez identifier quelles sont vos habitudes.

 

Cela peut être sur un domaine précis ou alors être plus général.

Comment réagissez-vous instinctivement quand on parle d’alimentation, de sport, de sorties entre amis, d’amour, de contacts sociaux ? Prenez une feuille et un crayon, asseyez-vous au calme et listez au moins 20 habitudes.

 

Repassez une journée type de votre quotidien, puis une semaine type et notez les choses que vous faites régulièrement voire machinalement.

Déterminer l’influence de vos habitudes

Une fois vos habitudes listées, laissez-les reposer quelques jours et revenez vers elles. Déterminez si ces habitudes vous desservent ou si elles vous aident.

En règle générale, on considère une « mauvaise habitude » comme une habitude qui a une influence négative sur soi ou sur sa santé. On peut aussi inclure les habitudes qui ne vous aident pas à avancer vers vos objectifs.

 

Notez sur une feuille à part uniquement les mauvaises habitudes et écrivez en face de chacune en quoi elles vous desservent.

Peut-être mangez-vous trop de chocolat ou trop gras ? Peut-être passez-vous trop de temps devant votre écran d’ordinateur ou votre télé ? Peut-être consultez-vous trop souvent votre téléphone et que vous en oubliez des moments importants ?

L’étape qui suit s'avère cruciale.

En effet, vous devez écrire face à chacune de ces mauvaises habitudes ce que vous souhaitez avoir à la place. C’est ici que s’inscrivent vos premières nouvelles bonnes habitudes.

Établir un plan d’action

Maintenant, vous devez créer un plan d’action pour éliminer ces mauvaises actions et les remplacer par celles qui vous font avancer.

Pour chaque habitude, déterminez un objectif de remplacement et, surtout, une échéance pour l’atteindre.

 

Commencez petit puis augmentez la difficulté de manière graduelle sans jamais revenir en arrière.

Commencez aussi par les habitudes les plus faciles à changer afin de ressentir des bénéfices rapidement et vous motiver pour la suite.

Faire un bilan régulièrement

Une fois par mois ou une fois par trimestre, listez à nouveau vos habitudes comme si vous effectuiez une sorte de suivi de votre évolution.

 

Voyez quels sont les objectifs atteints, détectez les mauvaises habitudes qui résistent, celles qui se sont installées. Dès qu’une mauvaise habitude vient de se créer, réagissez au plus vite. Il est toujours plus facile d’éradiquer une habitude quand elle vient juste de se mettre en place.

 

Mais n’oubliez pas, non plus, de répertorier les nouvelles bonnes habitudes et de vous appuyer dessus pour avancer.

 

Enfin, une information qui a son importance : sachez qu’il faut environ 30 jours pour que le cerveau enregistre une habitude comme telle. En dessous de ce laps de temps, vous pouvez contrecarrer toutes celles qui surgissent.