Comment être heureux au travail en 2017 ?

Depuis quelques années, la notion de plaisir au travail revient sur le devant de la scène.

Entre les tribunes qui dénoncent un état des lieux avec la souffrance comme lot de consolation et les fameux « bullshit jobs » qui ne permettent pas de s’épanouir, le bonheur au travail est rapidement mis à mal.

Toutefois, de nouvelles solutions apparaissent comme c’est le cas avec les nouvelles façons de manager une équipe par le bien-être.

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises prennent des mesures pour protéger la santé physique et morale de leurs salariés, mais cela reste minoritaire.

2 étapes importantes en amont

La première étape pour être heureux au travail est de commencer à penser en dehors du système traditionnel. En effet, vous devez revoir votre orientation professionnelle et vous poser des questions cruciales.

Est-ce que j’exerce le métier que je veux vraiment ? Est-ce que je me sens à l’aise dans ce que je fais ? Est-ce que je m’épanouis sur les plans personnels, professionnels, intellectuels ?

L’autre étape est de reprendre votre vie professionnelle en main, surtout si vous pensez à changer de carrière professionnelle.

Même si les sondages et autres polémistes affirment que le marché du travail « va mal », il n’en demeure pas moins qu’il existe du travail pour ceux qui s’en donnent les moyens.

Établissez un plan d’attaque : revoyez votre CV, listez vos points forts et vos acquis, formez-vous à l’occasion et surtout travaillez votre moral.

3 conseils pour être heureux sur son lieu de travail

Si votre travail vous convient, vous pouvez apporter chaque jour un peu de bonheur autour de vous et vous sentir au top avec vos collègues.

 

Être heureux au travail, ce n’est pas nécessairement avoir un bureau digne des dirigeants de Google ou d’avoir le salaire de Bill Gates. Pour la plupart des salariés, c’est être fier de ce que l’on fait, c’est avoir des envies et des projets à réaliser.

Cultivez votre différence

Ce qui fait la richesse d’une entreprise, c’est sa diversité. Vous ne devez pas avoir peur de vous exprimer, de vous dévoiler tel que vous êtes.

 

Soyez en phase avec vous-même, n’ayez pas peur de dire ce que vous avez sur le cœur, déliez les langues autour de vous.

La communication participe grandement à être heureux sur son lieu de travail.

Trouvez du sens à ce que vous faites

Votre lieu de travail n’est pas forcément le meilleur endroit pour répondre à vos questions existentielles. Cependant, il importe de trouver une réelle signification à ce que vous faites au quotidien.

 

Fixez-vous des objectifs. Au lieu de répéter des tâches rébarbatives, essayez de voir l’impact de ce que vous faites.

Donnez-vous des buts à atteindre chaque jour, chaque semaine, chaque mois comme autant de petits challenges à relever.

Soyez curieux

Pour être heureux au travail, votre cerveau a besoin d’être nourri régulièrement. Cela évite de vous ennuyer.

Comment faire ? En sortant de votre zone de confort, en prenant les devants face à un problème. N’attendez pas que les choses se résolvent d’elles-mêmes, montrez-vous proactifs !

 

Il y a toujours une nouvelle façon d’appréhender un problème, de le solutionner, mais aussi d’apprendre de nouvelles choses pour vous enrichir sur le plan intellectuel et professionnel.

Finalement, cela vous valorisera et vous rendra heureux.